Avertir le modérateur

jeudi, 14 mai 2009

Hadopi, la loi qui a suscité débats et polémiques en France

La loi controversée Hadopi a été validée par les parlementaires, elle prévoit des sanctions contre les téléchargements illégaux sur Internet, pouvant aller jusqu’à la suspension de la connexion. Une loi déjà jugée inadaptée par certains.
Une loi a été adoptée en France, Hadopi, une loi très controversée qui vise à empêcher les internautes de télécharger illégalement. Tout le monde n’est pas convaincu.


Avec cette loi surnommée Hadopi, parce qu’elle crée une haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, la France se dote d’un dispositif sévère en matière de lutte contre le piratage. Objectif, rendre plus difficile le téléchargement de films et de musique afin de protéger la création culturelle et d’empêcher que l’industrie du secteur, le disque, le DVD, déjà mal en point, ne finissent par sombrer tout à fait.
Pour cela le texte prévoit un dispositif dit « de riposte gradué » fait d’avertissements et de sanctions. En clair, les internautes pris la main dans le sac recevront de la part de l’Hadopi une première recommandation par mail ; et en cas de récidive dans les six mois, un second avertissement leur sera notifié assorti cette fois d’une lettre recommandée. Enfin s’ils recommencent dans un délai d’un an, leur abonnement Internet sera purement et simplement suspendu pour une durée pouvant aller de 2 mois à 1 an sans possibilité d’en souscrire un nouveau, mais tout en étant obligés de continuer payer, ce qui pour les détracteurs de la loi équivaut à une double peine.
Texte qui a suscité débats et polémiques, sans doute l’un des plus âprement discutés depuis l’élection de Nicolas Sarkozy. Ses opposants, y compris au sein de la majorité, y voyant un dispositif non seulement portant atteinte aux libertés et à la vie privée, mais aussi déjà obsolète, l’imagination des internautes étant sans limite, et de surcroît n’apportant aucun revenu supplémentaire au artistes, lesquels d’ailleurs se sont eux-mêmes montrés très divisés.
Résultat, beaucoup de flottements à droite ! Il y a un mois, la loi Hadopi avait même été rejetée par l’Assemblée. Une certaine cacophonie à gauche, les sénateurs ont refusé de participer au vote. Le texte Hadopi devra encore passer sous les fauches collines du Conseil constitutionnel saisi par le parti socialiste.

21:04 Publié dans Politique, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hadopi, téléchargement illégal, internet, assemblée, nicolas sarkozy, sarkozy, politique, france, création internet

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu