Avertir le modérateur

vendredi, 16 janvier 2009

Les violences faites aux femmes s’intensifient en Espagne !

violences-conjugales.jpgDepuis l’an 2000 en Espagne, 584 femmes ont été victimes de violences conjugales. Durant ces faits, 6 ont trouvé la mort, 73 en 2008. Alors pour protéger ces femmes en danger, menacées par leurs gourous et pour éviter l’irréversible (l’assassinat), la loi sur la violence conjugale a été votée. Un arsenal de mesures a été pris depuis la surveillance policière à la création de juridictions spécifiques ou encore la mise en place de centres d’aide thérapeutique. Et pourtant rien n’est fait ! Ni même les dispositions légales comme l’interdiction de s’approcher de sa victime ou le port de bracelet de localisation des agresseurs. Le problème est plus complexe.


Malgré les mesures prises, les criminels qui vont s’en prendre à leurs femmes ou compagnes réussissent à berner justice et police. En réalité, toutes les mesures annoncées à grand renfort de tapage médiatique ne sont pas toujours mises en place. Il y a peu ou pas de centres de réhabilitation, les tribunaux sont surchargés de dossiers, et c’est sans compter avec le manque de formation des personnels chargés d’aider ces femmes. A Madrid, 20 à 50 personnes dépendent d’un seul policier, autant dire qu’il ne peut faire face. En 2008, 70.000 plaintes ont été déposées devant la justice, 20.000 ordres de protection ont été décrétés, 83 juridictions spécialisées ont été activées, 375 s’occupent aussi des femmes maltraitées, mais tout en suivant d’autres dossiers. La situation personnelle de chacun peut expliquer le drame à venir. Pour certaines femmes comme les immigrées, la situation est encore plus difficile car la plupart dépend exclusivement du mari, elles n’ont parfois pas de papiers en règle et sont donc plus vulnérables. Les femmes immigrées représentent 10 % de la population espagnole, mais les victimes de violences conjugales assassinées représentent 45 % du total des meurtres commis.

Vidéo témoignage des violences faites aux femmes

18:18 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : espagne, violences conjugales, femmes maltraitées, loi en espagne, femmes immigrées, violences faites aux femmes

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

Commentaires

Il est grand temps que les choses rentrent dans l ordre. En premier lieu, l'education des garçons qui est serieusement à revoir selon les zones geographiques et les traditions du monde. UN PETIT GARCON DEVIENDRA UN HOMME ET UNE PETITE FILLE DEVIENDRA UNE FEMME . LE RESPECT DOIT EXISTER DE FACON EGALE ENVERS UN GARCON OU UNE FILLE. LEs deux ont la même valeur, et la communication verbale saine doit exister dans toutes les couches de la population, par la famille et l'école notamment.Ensuite, chaque homme et femme doit avoir ses propres documents d identité, ils doivent être sa propriété absolue et personne ne doit faire pression par ce biais sur qui que ce soit.
On voit encore trop de garçons traiter les filles comme leurs inferieures parce qu ils sont eduqués avec ce modele.Hommes et femmes sont complémentaires , on voit deja les degats dans les pays d Asie, parce que les comportements indignes de certaines familles (selection des enfants avant ou apres la naissance) entrainent un decalage enorme entre la population feminine et masculine, et certains -toujours aussi archaïques- sont prets à aller enlever des femmes dans les pays limitrophes, pour ariver à se marier....Avec le respect et l'AMour, on arrive à de bien meilleurs resultats. On n'est plus à l epoque du Paleolithique !

Écrit par : Edwina | vendredi, 16 janvier 2009

Le problème de la violence faite aux femmes est très complexe et nécessite, à mon avis, des stratégies visant à laver les cerveaux des agresseurs des stéréotypes culturels féminins. Comment ? je ne sais pas. Mais, je crois qu'il faut tenir compte de trois choses :
1)la compréhension de ces stéréotypes dans leur milieu social : origine, inventaire et argumentation émise en leur faveur;
2)développement des contre-arguments.
3) le temps : à la longue, nous finirons par obtenir ce pourquoi nous nous battons !!!!!!

La Femme connaît et participe au mystère de la vie dans son essence comme dans son existence: IL FAUT LA PROTEGER CAR NOTRE ESSENCE ET NOTRE EXISTENCE EN DEPENDENT.

Merci et bon courage !

Nous vous soutenons à 100 % !

Écrit par : Jean Bambi | mardi, 17 février 2009

la possibilité de faire porter un bracelet électronique aux maris violents (ce qui permettra de vérifier qu'ils respectent l'interdiction d'entrer en contact avec leur victime). "Est ce que ça va aider à la protection de la femme? Peut-être. Mais quelles vont être les suites en terme de police, de gendarmerie? Si une femme appelle, quel va être la réaction des forces de l'ordre?

Écrit par : Blanche Neige | jeudi, 25 février 2010

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu