Avertir le modérateur

samedi, 10 janvier 2009

Un hiver pur et dur dans la Doulce France !

France-hiver.jpgÇa alors ! Les français cette semaine n’en sont pas revenus, il peut faire froid en hiver ! On croyait, sans remonter pour autant aux grandes glaciations préhistoriques, que c’était une vérité acquise depuis les temps immémoriaux. Eh bien non ! Les habitants de l’hexagone auront ces deniers jours redécouvert avec une sorte de stupeur indignée qu’il pouvait au cœur de “la doulce France” geler et neiger en janvier. Aussi incroyable que cela puisse paraître, en hiver c’est l’hiver !


La France aurait-elle été frappée par une nouvelle ère glaciaire ? Pas vraiment. Pourtant, au plus bas des frimas hivernaux, on a enregistré des températures de moins 6 à moins 10 degrés, plus rudes encore en haute montagne bien sur, mais là, on y est accoutumé. C’est froid certes, mais enfin comme on dit c’est de saison.
Si ce n’est que justement à force d’entendre parler de réchauffement climatique, de fonte des glaces polaires et du fameux effet de serre censés nous conduire en quelques décennies à la généralisation du climat tropical. Les français ont fini par oublier que, très naturellement et selon toute vraisemblance pour des siècles encore sous leur latitude, l’hiver il fait froid. Même s’il est vrai que l’été n’a pas été bien chaud cette année et que depuis plusieurs années la neige, hormis la haute montagne, ne se montre guère durant les mois ou l’on pourrait, justement et c’est selon, l’espérer ou la redouter.
La dite neige n’est guère tombée en plaine que sur quelques centimètres d’épaisseur, voir quelques millimètres notamment à Paris, mais il en aura pas fallu davantage pour bloquer mardi et mercredi l’aéroport de Roissy. Sur cette plateforme aéroportuaire qui se pique d’être l’une des plus importantes d’Europe et à juste titre, Air France aura par exemple annulé quotidiennement environ 140 vols sur 400, ce qui a conduit des milliers de passagers à dormir sur le sol de l’aérogare, avec, pour tout viatique, des couvertures fournies par la compagnie. Mais comme le faisait remarquer un père de famille canadien interviewé à la télévision, « à Montréal ou à Toronto on décolle même quand il y a 1,50 mètre de neige » après passage des chasse-neige bien sur, alors comment se fait-il qu’à Paris un centimètre et demi suffisent à tout bloquer ?
Quant aux informations sur la circulation routière, elles ont rapidement pris l’allure de bulletins de détresse ! avec des reportages autant pathétiques sur la grande misère de ceux que l’on appelle, sans rire, "les naufragés de l’autoroute", autrement dit des automobilistes qui auront du attendre quelques heures le passage des engins de déneigement.
Reste le cas, réellement douloureux lui même s’il a sa part d’ambiguïté, des sans abris qui refusent tout hébergement dans des centres spécialisés au nom d’un individualisme absolument respectable, mais qu’ils paient souvent de leur vie dans le froid si mordant d’une nuit passée sur le trottoir d’une des villes pourtant les plus riches et les plus conviviales du monde.

20:46 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, paris, froid en france, doulce france, hiver en france

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu