Avertir le modérateur

dimanche, 28 décembre 2008

"Strictly Come Dancing", un show qui risque de coûter cher à la BBC

John-Sergeant-Strictly-Come-dancing.jpgUne émission de divertissement sur la BBC a tourné à la farce, provoquant une véritable polémique et une nouvelle remise en cause du jugement de la direction de la vénérable chaîne de télévision publique britannique. "Strictly Come Dancing", autrement dit "Venez tout simplement danser", est une des émissions les plus populaires de la BBC. Elle met en scène des couples formés de danseurs de salons professionnels et de célébrités qui concourent chaque semaine sur scène, et sont soumis au jugement d’un panel de juge d’abord, puis pour les 2 couples ayant récolté le moins de points, à un vote du public.


John Sergeant, 64 ans, est un ancien journaliste politique de la BBC extrêmement respecté. Il est aussi réputé pour son sens de l’humour, il a participé à plusieurs reprises à des émissions satiriques politiques. Il participait cette année à l’émission de danse accompagné d’une jeune danseuse russe professionnelle. Or le sens du rythme et de la coordination ne figure pas au nombre de qualités de John Sergeant. Au fil des semaines, le journaliste a été soumis à une salve de critiques acides des juges de l’émission, le qualifiant de "champion des mauvais danseurs" ou de "Trop vieux pour danser" et autres joyeusetés. Par conséquent et logiquement, John Sergeant s’est retrouvé chaque semaine avec le plus mauvaise note attribuée au couple, et contraint avec un autre couple de faire face au vote du public. Et c’est là que la farce a démarré ! Le public britannique est littéralement tombé en pâmoison pour ce canard à trois pattes, ravi par sa bonhomie et la grâce avec laquelle il a, semaine après semaine, essuyé les quolibets cruels des juges. Du coup à chaque fois, c’est lui que le public a choisi de garder dans la compétition au dépend de danseurs objectivement bien meilleurs que lui.
Les juges de l’émission ont mené dans la presse une véritable campagne de dénigrement du journaliste alors que les médias, eux-mêmes s’enflammaient de plus en plus pour John Sergeant. Un comité de fans baptisé "Sauvez John Sergeant" a même été créé. Et devant l’emballement et la polémique provoqués par sa participation au Show, John Sergeant a décidé de se retirer de la compétition, expliquant au cours d’une conférence de presse qu’il se trouvait désormais face à une réelle possibilité de gagner la compétition de danse grâce au soutien du public, et que cela serait « Une blague de trop ».
Le plus incroyable, c’est que son retrait a provoqué des réactions sans précédent. Les téléspectateurs outrés que leur vote soit dédaigné de cette manière, de la presse qui a accusé les juges de l’émission d’avoir pousser le journaliste au départ, même le premier ministre Gordon Brown, le chef de l’opposition David Cameron et plusieurs ministres se sont fendus d’un commentaire pour regretter le départ de John Sergeant.
A l’heure ou le pays entre dans une récession économique grave, Gordon Brown multiplie les initiatives pour tenter d’enrayer cette récession, c’est dire si les débats enflammés organisés au cours des journaux télévisés sur le thème « Fallait-il garder ou non John Sergeant au sein de la compétition de danse », font parfois sourire.
Et c’est la BBC qui risque de payer le plus cher cette blague de trop. La chaîne a du promettre de rembourser tous les téléspectateurs qui avaient téléphoné pour voter en faveur de John Sergeant, elle se retrouve une fois de plus en position d’accusé sur ses choix éditoriaux et la manière dont elle gère ses programmes.

01:42 Publié dans Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : "strictly come dancing", show, john sergant, bbc, gordon brown, récession

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu