Avertir le modérateur

lundi, 15 décembre 2008

L’affaire Madoff, effarante mais pas étonnante

Fraude-Madoff.jpgLa fraude Madoff ou le scandale Madoff ou encore l’affaire Madoff, 50 milliards de dollars évaporés, une référence du monde financier arrêtée par le FBI, une onde de choc énorme et des questions nombreuses. Comment une telle personnalité (Bernard Madoff) a pu mettre en place une telle fraude ? Est-ce une nouvelle illustration des dérives d’un système dont les bases sont désormais fragilisées ? Après la stupeur, place aux commentaires, et pour bon nombre d’économistes, cette escroquerie s’inscrit tout simplement dans la course au profit qui s’est fait jour ces dernières années.


La fraude Madoff est effarante par l’ampleur, mais ce n’est pas étonnant pour deux raisons :
C’est qu'on a une espèce de surenchère à Wall Street depuis de nombreuses années quant aux rendements que les fonds proposent. Or pour obtenir des rendements de +10 % ou de +15 %, on est obligé de prendre des risques. Et en fait, il y a très peu de gens qui sont capable de vous servir réellement de tels rendements. Mais pour rester dans la course, on a évidement une très forte pression à "prendre des voies détournées" qui peuvent parfois être malhonnêtes.
En fait l’histoire que l’on connaît aujourd’hui, l’écroulement de cette pyramide puisque c’était l’argent des nouveaux entrants dans les fonds qui payaient en fait le rendement des anciens, donc ce système n’est pas sans rappeler l’histoire du grand fond spéculatif Long Term Capital Management qui a fait faillite en 1998 et qui, lui aussi, était parti sur des choses extraordinairement risqués toujours pour maintenir les rendements énormes qu’il servait à ses clients.

18:25 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : affaire madoff, fraude madoff, scandale madoff, wall street, banque, économie

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

Commentaires

L'affaire Madoff est plus que surprenante, je reste convaincu qu'il a placé de l'argent un peu partout et au nom de plusieurs personnes. Ce qui m'intrigue s'est que personne n'a rien vu venir. Je me dis que sans la crise financière mondiale, il n'y aurait pas eu de panique de sa clientèle et il aurait pu continuer pendant très longtemps. C'est à croire qu'il y a des Sameh Harakati sur tous les continents et non plus qu'en Tunisie, se sont des victimes d'un système qui a montrée ces limites.

Écrit par : Bill Leannors | jeudi, 19 mars 2009

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu