Avertir le modérateur

dimanche, 07 décembre 2008

Rencontre entre Nicolas Sarkozy et le Dalaï-lama • Pékin condamne le geste

Nicolas-Srakozy_Dalai-Lama.jpgTrente minutes d’entretien en Pologne entre le président français et le Dalaï-lama, une rencontre qui refroidit encore les relations entre Paris et Pékin. La Chine qui dénonce une approche imprudente et opportuniste mais ne devrait pas cependant engager de représailles trop importantes.


C’est la première rencontre entre le président français Nicolas Sarkozy et le Dalaï-lama. Tout deux ont eu un court entretien d’une trentaine de minutes en Pologne, où ils étaient invités pour le 25ème anniversaire du Prix Nobel de la paix de Lech walesa.
Pékin a condamné le geste de Nicolas Sarkozy. "Approche inopportune", déclare un communiqué chinois, après avoir reporter en rétorsion le sommet Union Européenne-Chine prévu ce mois-ci. La réponse chinoise au-delà ?
La France ne prend pas un risque majeur en recevant le Dalaï-lama. De toute manière, les relations entre la Chine et la France ne vont pas bien, et voit mal comment elles pourraient aller mal !
Ça n’est pas la première fois que Pékin se fâche lorsque quelqu’un rencontre le Dalaï-lama, elle avait fait la même chose lorsque la chancelière allemande Angela Merkel l’avait vu, et au bout d’un moment ce genre de réactions passe. La Chine est en période d’inquiétude économique, elle sent les conséquences économiques sur sa croissance et ses exportations de la crise mondiale, les chinois ont donc absolument besoin de préserver l’accès à leurs marchés extérieurs dont le marché européen et le marché français. Le principe de réalité l’emportera et que finalement l’intérêt bien compris de la Chine passera devant la nécessité d’affirmer ses positions sur la question du Tibet.
Les chinois ont voulu mettre en exergue, ou en tout cas traiter d’une manière un peu différente le président Sarkozy. La Chine a finalement été déçue devant l’attitude de la France qu’elle imaginait et traitait comme "ami de la Chine", avec un sens un peu étroit du terme. La Chine va devoir s’habituer à avoir des relations plus normalisées avec la puissance française, et qui ne soit pas uniquement des relations relativement inégales ou Paris était obligée d’acquiescer aux demandes de Pékin.

02:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : france, chine, relations franco-chinoises, france-chine, nicolas sarkozy, dalaï-lama, tibet

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu