Avertir le modérateur

dimanche, 23 novembre 2008

Repsol/Lokoïl, le projet qui fait grincer beaucoup de dents en Espagne

Le secteur du pétrole demeure un secteur hypersensible et hautement stratégique ; on le voit aussi au travers de la baisse récente et brutale des cours à 50 dollars le baril, également par le biais des appétits toujours plus grands des grands groupes pétroliers. Le russe Loukoïl envisage ainsi de prendre 30 % de participation de l’espagnole Repsol. Un projet qui fait couler beaucoup d’encre et grincer beaucoup de dents en Espagne, dans les milieux aussi bien économiques que politiques.


La carte énergétique espagnole pourrait se voir totalement modifiée ; il faut dire que le montage financier n’est pas encore arrêté, les banques espagnoles exigeant plus de garanties des russes, mais qu’il provoque nombre de rebonds politiques et économiques.
L’espagnol Repsol, l’entreprise de bâtiment et travaux publics pourrait permettre à la multinationale russe Lokoïl de prendre 30 % du capital de la compagnie pétrolière espagnole. C’est la crise internationale qui pousse le gouvernement à choisir le moindre mal, il s’agit de sauver d’abord un groupe dans le domaine de la construction dont la dette atteint 18 milliards d’euros. De trouver un investisseur prêt à payer le prix fort sans que l’on cède le control de la multinationale Repsol. Enfin il est évident que le gouvernement espagnol ne peut accepter a faillite de l’entreprise immobilière et de construction qui aurait évidemment des conséquences sur Repsol, multinationale vitale pour l’économie et la sécurité énergétique en Espagne.
Dans ce sens, le gouvernement espagnol a exigé que la direction reste aux mains des espagnols. Les critiques ne manquent pas, la droite espagnole s’oppose catégoriquement à l’opération, des personnalités et de premier rang et d’opinions différentes, comme Felipe Gonzalez, dénoncent la possible transaction. La Commission Européenne se déclare vigilante alors qu’elle n’a pas ou peu de contrôle sur l’opération, rappelons que la dépendance énergétique de l’Espagne à l’extérieur représente près de 80 %.

23:58 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espagne, pétrole, repsol, lokoïl, crise économique

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu