Avertir le modérateur

mardi, 30 septembre 2008

Etats-Unis • Les républicains ont sabordé le plan Paulson

83053093.jpgPolitiques et financiers sont en état de choc, ils ont du mal à digérer le rejet, par la chambre des représentants, du plan de sauvetage pourtant âprement négocié pendant le week-end entre le gouvernement et le congrès.


"L’affaire est conclue", tel était le tire trop optimiste de l’éditorial du Washington Post, et puis lorsque le moment de voter est arrivé, il a manqué 23 voix pour que le plan puisse être approuvé, chaque camp accuse l’autre d’être responsable de cet échec. Les démocrates ont fourni les 2/3 du vote nécessaire, mais c’est chez les républicains que les défections ont été nombreuses. Soucieux de leur élection, certains parlementaires républicains ont voulu satisfaire leurs électeurs en majorité hostiles à payer avec leur argent les erreurs de Wall Street. Ils ont refusé de croire le président Bush et son secrétaire au trésor Henry Paulson architecte du plan qui leur ont dit que la maison était entrain de flamber et qu’il fallait éteindre l’incendie. La bourse de New York elle a bien entendu l’avertissement, enregistrant une perte record de plus de 700 points.

Barack Obama, toujours très cool, a lancé un appel au calme et a invité le congrès à se remettre au travail, John McCain qui était beaucoup impliqué dans la négociation interrompant un moment sa campagne pour regagner Washington, se retrouve avec un œil au beurre noir.

Le vote souligne aussi l‘impuissance de George Bush qui s’est dit déçu. Après un entretien avec le président, Henry Paulson a déclaré qu’il fallait continuer les négociations. Le congrès toutefois ne devrait pas reprendre ses discussions avant jeudi en raison du nouvel an juif. Chaque jour qui passe sans un plan de sauvetage ne fait qu’aggraver la situation du crédit qui devient pratiquement impossible à obtenir, paralysant toute l’économie américaine. Conseils de nombreux experts, les américains doivent oublier pour le moment leurs ressentiments à l’égard de Wall Street jusqu’à ce que le système soit stabilisé, car les deux se trouvent à bord d’un même bateau qui menace de couler.

20:19 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : etats-unis, plan paulson, obama, mccain, banque, finance, économie

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

Commentaires

Après la défaite de l’escroquerie Paulson vite un Nouveau Brettons Wood. Avec la défaite ce matin, du plan fasciste du secrétaire d’état au Trésor Paulson. Je vous invite à regarder mercredi 1 octobre 2008 à 19 h la conférence retransmise par internet de l’économiste et homme politique américain Lyndon H. LaRouche (www.larouchepac.com ) qui présentera son plan pour mettre en place une nouvelle architecture financière international type nouveau brettons Wood et permettre ainsi un avenir à notre civilisation. Nous sommes dans une période révolutionnaire, les choix politiques qui serons pris d’ici à la fin de l’année définiront notre avenir et celui de nos enfants.Alors entrez dans la bataille !David C.

Écrit par : David C. | mardi, 30 septembre 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu