Avertir le modérateur

mardi, 02 septembre 2008

Le pétrole va-t-il redescendre sous les 100 $ ?

Le pétrole poursuit sa dégringolade sur les marchés mondiaux, il a touché aujourd’hui matin, les 104 dollars, au plus bas depuis le mois d’avril. Le pétrole qui ignore donc la crise du Caucase aussi bien que les ouragans qui frappent des régions de productions dans le golf du Mexique, les experts s’interrogent !!

 

 


Le baril de pétrole redescendra t-il sous les 100 dollars dans les jours qui viennent ! Totalement incongru il y a quelques semaines à peine, en juillet dernier le baril coûtait en effet plus de 147 $, la question est ce mardi tout à fait d’actualité. Sur les marchés internationaux le pétrole brute s’échange en effet à 106 $ le baril, i la même touché les 104 $ aujourd’hui matin au plus bas depuis avril dernier. C’est à n’y plus rien comprendre, l’ouragan Gustav et ses frères et sœurs qui s’annoncent dans l’Atlantique et les Caraïbes, la crise du Caucase tout aurait du pousser les feux sur les fonds pétroliers. Les experts ont certes quelques explications, mais ils s’avouent tout de même un petit peu perplexe.

Les prévisions de croissance économique ont été revues très sérieusement à la baisse, on s’attend maintenant à une quasi récession pour un certain nombre de pays industrialisés, on s’attend peut-être également à ce qu’après les Jeux Olympiques en chine, la demande sera moins forte, en tout cas, les opérateurs sont maintenant convaincus qu’il y a relativement assez de pétrole sur le marché, que la demande n’augmentera pas aussi vite et donc le prix effectivement logiquement baisse. On a vu qu’il y a quelques semaines de la guerre en Géorgie, alors que par la Géorgie passe quand même des flux d’hydrocarbures non négligeables, eh bien, on s’est aperçu que cet évènement ne jouait pas sur le prix du pétrole, et actuellement, alors que depuis plusieurs jours on s’attendait à ce que l’ouragan Gustav provoque la fermeture d’installations de production au Etats-Unis ce qui va se traduire par une augmentation très forte du prix du pétrole, c’est finalement un non-évènement puisque non seulement le prix n’augmente pas mais même il a perdu plus de 5 $.

C’est toujours beaucoup pus facile d’expliquer à posteriori, la grande question est de savoir est ce que le prix du pétrole va rester durablement aux alentours de 100 $ le baril, malheureusement, les économistes ne sont pas totalement capables d’expliquer cela.

 

 

 

19:04 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pétrole, économie, gustav, géorgie

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu