Avertir le modérateur

vendredi, 29 août 2008

Obama s’en est pris vivement à McCain

1149641161.jpgL’investiture officielle de Barack Obama n’est bien sur pas une surprise, mais l’évènement est historique. Hier le sénateur américain Barack Obama a été officiellement investi candidat démocrate à l’élection présidentielle de novembre prochain aux Etats-Unis, c’était le point d’orgue de la convention démocrate de Denver.

 

 

 


Dans un stade archicomble, Barack Obama a accepté avec une profonde gratitude et une grande humilité, la nomination de son parti. En 44 minutes, il a exposé aux américains d’une façon détaillée son programme pour améliorer le sort de la classe moyenne, renforcer la sécurité nationale et redonner à l’Amérique sa force morale. Mais pour cela, il faut d’abord mettre fin à 8 ans de pouvoir républicain, « Ce soir je dis c’est assez ! Nous sommes meilleurs que l’image que nous avons donné ces 8 dernières années ». Faisant preuve d’une agressivité rarement manifestée dans le passé, il s’en est pris vivement à son adversaire républicain John McCain, lui reprochant d’avoir appuyer 90 % de la politique de George Bush. Rejetant la qu’il n’a pas la stature d’un commandant en chef, il a dit qu’il n’hésiterait pas à défendre son pays, mais qu’il n’enverrait les troupes qu’avec une mission claire, en leur garantissant le meilleur équipement ainsi que soins et pensions à leur retour. Il entend retirer de façon responsable les forces américaines d’Irak, « selon un calendrier comme le souhaite Bagdad » précise t-il, et il veut aussi mettre fin à la dépendance du pétrole du Moyen-orient en 10 ans.

S’il a été plus pugnace que d’habitude, car c’était ce que les démocrates voulaient entendre, Obama a retrouvé dans les dernières minutes un ton moins combatif pour inviter ses compatriotes, toutes tendances confondues, à se joindre à lui pour redonner vie à l’idéal américain. Moins éloquent qu’à l’ordinaire, Barack Obama a prononcé un discours politique très efficace en montrant qu’il est prêt pour la bataille finale.

Pluie de confettis et feux d’artifice, on conclu une convention qui, du début à la fin, n’a pas connu la moindre fausse note, les républicains auront du mal la semaine prochaine à battre l’Obama Show.

 

 

18:22 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, obama, mccain, etats unis, démocrate

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu