Avertir le modérateur

dimanche, 27 juillet 2008

Justice pour le moins radicale en Iran

326760523.jpg29 personnes pendues à l’aube en Iran, toutes ces personnes avaient été condamnées à la peine capitale, pour viol, meurtre ou trafic de drogue. Il s’agit du plus grand nombre d’exécutions en un seul jour, depuis plusieurs années. Les autorités entendent ainsi montrer leur fermeté dans la lutte contre la criminalité.


C’est un chiffre sans précédent ! Les 29 personnes exécutées ont été reconnues coupables de viol, meurtre, vol à main armée et participation à des bandes de trafiquants de drogue. Les autorités iraniennes ont multiplié ces derniers mois les exécutions pour lutter contre la hausse importante de la criminalité et du trafic de drogue, la pendaison de ces malfaiteurs est le signe de la détermination de l’Iran pour lutter contre le crime organisé. « Téhéran devient la ville la moins sure du monde pour les trafiquants de drogue, les malfaiteurs et les violeurs » a d’ailleurs déclaré le procureur général de Téhéran. Depuis le début de l’année, au moins 155 personnes ont été pendues dans le pays. Selon Amnesty International, plus de 300 personnes ont été exécutées en 2007, ce qui place l’Iran derrière la Chine parmi les pays qui ont recours à la peine capitale.

Il y a quelques mois, le chef de la justice a interdit les pendaisons publiques, pour éviter la diffusion des photos à l’étranger qui avaient un effet médiatique pour le pays.

Malgré le nombre croissant des pendaisons et le déploiement impressionnant de la police, les autorités iraniennes n’ont pas réussi à maîtriser le crime et le trafic de drogue, en effet la presse annonce régulièrement l’arrestation de bandes de violeurs et de trafiquants de drogue, signe des progrès économiques et sociaux grandissants dans le pays.       

22:32 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : iran, justice, drogue, amnesty international

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

Commentaires

Pour une fois ils ont raison, çà coute moins cher aux contribuables

Écrit par : roger | dimanche, 27 juillet 2008

Soyons intransigeant
sur les droits de l’Homme en Iran


Partout où la peine de mort est prodiguée, la barbarie domine ; partout où la peine de mort est rare, la civilisation règne. [Victor Hugo]


Une nouvelle fois comme chaque été, sous la république Islamique, une vague d’exécution, de lapidation, d’arrestation d’activistes politiques, et de tortures se met en place.

Durant les deux dernières semaines, le régime théocratique en place en Iran a procédé a plus de 35 exécutions sur les places publiques et dans ses prisons, neuf personnes ont été condamné à la lapidation. Les étudiants, mouvements des femmes, syndicalistes et activistes des minorités sont aussi touchés de plein fouet par cette répression.

En effet la vingtième commémoration prochaine des tragiques exécutions massives des années 1980, montre que seul change la stratégie de communication du régime qui annonce dorénavant ses exécutions par le biais de diverses voix de propagande, choses qu'elle n'osait faire à l'époque.

Nous condamnons fermement ces procédés et appelons à une solidarité internationale envers le peuple iranien.
Dans ce but nous vous appelons a participer à un rassemblement le 31 juillet 2008 de 17h00 à 19h00, face au ministère des affaires étrangère, à (métro : invalides).

31 Juillet 2008 de 17h00 à 19h00
Esplanade des invalides
Face au Ministère des affaires étrangères
75007 Paris
Métro : Invalide


Collectif des jeunes Iraniens Libres
29 juillet 2008 - Paris

Écrit par : Collectif des jeunes Iraniens Libres | mercredi, 30 juillet 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu