Avertir le modérateur

mardi, 15 juillet 2008

La Belgique de nouveau dans tous ses états

Le premier ministre belge Yves Leterme a déposé sa démission au roi Albert II, après avoir échouer à faire passer une réforme censée accorder plus de pouvoirs aux flamands.

691049492.jpgLa Belgique parviendra t-elle un jour à sortir de la crise politique ? On va finir par en douter, le 1er ministre Yves Leterme qui a déjà eu bien du mal à former son gouvernement, a en effet présenté sa démission au roi Albert II, hier soir, après avoir échouer  à faire passer auprès de ses propres alliés au sein de la coalition, un projet de réforme censé donner plus de pouvoir à la Flandre. 


La situation en Belgique, on le sait, des plus compliquées en raison des querelles interminables qui opposent wallons et flamands, mais le moins que l’on puisse dire, est qu’ Yves Leterme n’a jamais vraiment paru en mesure de s’imposer dans ce contexte délicat, et que sa sortie, si le roi l’entérinait, tout sauf glorieuse.

Incompétent, calculateur froid, otage politique ou véritable machiavel désireux de démontrer l’impossible fonctionnement de l’état !! Quoi qu’il en soit, Yves Leterme restera dans l’histoire belge comme le moins glorieux de tous les premiers  ministres.

13 mois après les élections, il n’aura jamais pu mettre sous la table une proposition à tant soit  plus constructive, pour répondre aux nécessaires consensus entre communautés. Comme si son manque total d’expérience dans la gestion fédérale, l’empêchait de saisir l’intérêt de la chose et la méthode pour y arriver. 13 mois après avoir engranger 800.000 voix de préférence flamandes, puisque chacun vote dans son collège linguistique en Belgique, le candidat Leterme n’a jamais réussi  à devenir un homme d’état. 3 missions, 3 tentatives et 3 démissions, aient la plus grave crise de régime qui soit à la clé, triste bilan ! Car comme le dit le principal éditorialiste francophone ce matin « rarement un premier ministre aura pris autant de temps pour constater son inutilité, déjà en fin d’année dernière, il avait fallu rappeler le 1er ministre libéral précédent, réputé pourtant vaincu aux élections, pour sortir le pays du risque de dérapage économique, reste qu’aujourd’hui, le dérapage financier international, guette aussi la Belgique, et qu’il n’y a personne à la barre. Yves Leterme quitte le navire une fois de plus la tête basse, il abandonne son service quand la crise économique est à nos portes » et la presse francophone de conclure ce matin « Sire, à quoi bon le retenir ? ».

17:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, yves leterme, crise, politique

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu