Avertir le modérateur

jeudi, 26 juin 2008

Nucléaire, la Corée du Nord au jeu de la vérité

769343336.jpgLa Corée du nord a levé le voile ce matin sur ses installations et programme nucléaires en échange d’une levée partielle des sanctions internationales qui l’a frappe. Prochaine étape, la démolition d’une tour de refroidissement de sa centrale de Yongbyong.

Elle n’a pas vraiment respecté le calendrier convenu mais la patience a payé, la Corée du Nord vient de transmettre ce qu’on appelle sa déclaration nucléaire, c-a-d une liste supposée complète de l’ensemble de ses installations atomiques, c’est ce qui avait été convenu avec les 5 puissances qui négocient avec Pyongyang,

le document a été remis ce matin à la Chine qui va maintenant le transmettre à ses partenaires. C’est une étape importante dans le démantèlement des capacités nucléaires de la Corée du Nord qui affirme avoir fait exploser une bombe atomique en Octobre 2006, et Pyongyang va rapidement aller plus loin encore.

Les coréens ont annoncé à la fois la remise de la liste complète de leurs installations nucléaires au G 8, et en même temps ils ont annoncé qu’ils vont détruire une tour de refroidissement (indispensable au fonctionnement de la centrale nucléaire de Yongbyong) , et le fait de détruire cette tour de refroidissement, est une chose assez significative, parce que d’une part, ça empêche pendant 1 an à peu près, (même dans le cas ou il veulent la reconstruire), de faire fonctionner la centrale, et d’autre part c’est quelque chose qui est visible depuis l’espace par les satellites, donc on peut surveiller d’éventuels travaux de reconstruction de cette tour de manière extrêmement simple depuis l’espace.

En 1994 les Etats-Unis qui étaient pratiquement les seuls interlocuteurs de la Corée du Nord, avaient réussi à obtenir que la Corée du Nord cesse son soi disant programme nucléaire, cette promesse était  payée par le Japon et une partie par l’Europe (c’est ce qu’on appelait le programme Kedo et qui est passé à l’eau depuis), ces derniers qui estiment aujourd’hui q’il est indispensable de vérifier si l’argent qui était versé, a un petit peu servi à quelque chose, et par conséquent, remonter la pression ou au contraire ouvrir les Vanes vis-à-vis de la Corée du Nord, s’il a vraiment cette fois-ci arrêté son programme nucléaire militaire.

 

17:49 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corée du nord, nucléaire, europe, états unis

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu