Avertir le modérateur

jeudi, 26 juin 2008

Eté 2008 et le palmarès des plages au Maroc

154178436.jpgLes analyses des eaux de baignade au Maroc, dans 100 stations d’atlantique et de méditerranée, ont révélé que 70 plages sont propres et sans dangers, méfiance en revanche pour une trentaine d’autres ou les eaux sont polluées, au nord du Maroc mais aussi à Rabat, Casablanca et jusque dans le sud à Sidi Ifni.

A l’orée de l’été et alors que débute l’afflux  des touristes et des baigneurs, le Maroc diffuse donc comme chaque année le palmarès des plages, résumé ainsi : Mention très bien pour 3 plages sur lesquelles flotte le pavillon bleu, mention très mal pour 28 autres ou il ne faut pas se baigner et mention bien enfin partout ailleurs, en Méditerranée comme en Atlantique, c a d 70 plages à peu près.


Tout d’abord, les plages où il faudra éviter de se baigner cet été au Maroc, Cala Bonita dans la province d’Al Hoceima, et puis Asilah Port, Tanger ville et Malabata, Miami à Larach, les plages de Rabat et de Salé et de Ouled Hmimoun, Ain Sebaa dans le grand Casablanca, et enfin la plage de Sidi Ifni dans la province de Tiznit. Toutes ces plages ont été mal notées cet année, le classement se fait par catégories, de A pour bonne qualité à D mauvaise qualité de l’eau en passant par moyenne qualité et pollution temporaire ; une plage comme celle de Cala Bonita à Al Hoceima est par exemple passée des catégories B à D en l’espace de 2 ans.

Les analyses des eaux se font selon les normes internationales conformément aux directives de l’OMS, pour cet été des prélèvements ont été faits entre les mois de Mai et de Septembre 2007, puis en Février 2008, et le tout concerne 100 plages du royaume, 75 sur l’Atlantique et 25 sur la méditerranée, un programme né conjointement depuis plusieurs années par le ministère de l’eau et des transports, le secrétariat d’état chargée de l’environnement et la fondation Mohamed 6 pour la protection de l’environnement qui a d’ailleurs créé le fameux pavillon bleu qui désigne les plages les plus propres du pays, cette année ce sont celle d’Achakar sur l’Atlantique à Tanger, de Ain Diab à Casablanca et la plage d’Agadir.

Commentant tous ces résultats, le ministre Karim Ghellab a souligné qu’il y avait globalement une certaine amélioration de qualité de l’eau, plus 20 % le taux de conformité a désormais atteint les 90,4 % a-t-il dit, mais il note aussi un recul de la proportion des stations non conformes, ou les infrastructures d’hygiène sont encore insuffisantes. Ce qu’il faut maintenant, c’est mettre en place les stations d’épuration et les eaux usées de même que le dispositif d’assainissement nécessaire de certaines villes côtières, le rapport préconise également la création d’une instance nationale qui serait chargée de l’aménagement des zones côtières du royaume.

17:29 Publié dans Maroc | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : maroc, tourisme, plage, eaux, été 2008

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

Commentaires

belle article!

Écrit par : emule | dimanche, 10 janvier 2010

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu