Avertir le modérateur

jeudi, 15 mai 2008

Algérie, 45 milliards $ pour accroître la production d’hydrocarbures

1749607307.jpgL’Algérie va investir 45 milliards de dollars dans les cinq prochaines années pour accroître la production d’hydrocarbures, une stratégie précisée par le ministre Chakib Khalil qui ajoute qu’Alger mise également sur la pétrochimie et va construire trois nouvelles raffineries.

De nouveaux investissements massifs pour augmenter encore les recettes générées par les hydrocarbures, l’Algérie va donc consacrer 45 milliards de dollars dans les cinq ans à venir au développement de ses capacités de production et d’exportation de gaz et de pétrole, elle mise aussi sur la pétrochimie, c’est dans une revue britannique que le ministre de l’énergie Chakib Khalil, présente cette stratégie

Une stratégie dont le ministre algérien qui préside actuellement l’OPEP a dévoilé les 3 axes principaux, d’abord augmenter la production grâce à cette énorme enveloppe de 45 milliards $, des investissements encore une fois à la mesure de la prédominance du secteur des hydrocarbures en Algérie qui représente 95 % des exportations et des plus-values colossales en grangées grâce à la flambée actuelle des cours, d’ici 2010, la production de pétrole doit ainsi être portée à 2 millions de brilles par jour contre 1,4 millions aujourd’hui, et celle de gaz à 85 milliards de mètres cubes par an contre 62 milliards actuellement.

Le deuxième volet de cette stratégie porte sur des investissements massifs dans la pétrochimie, Chakib Khalil indique que des efforts particuliers vont être entrepris concernant le raffinage, secteur qui selon lui, est la principale lacune des pays de l’OPEP aujourd’hui, le ministre donc annonce la construction de 3 raffineries d’ici 2013 à Adrar au sud du pays, également à Skikda dans l’est et à Tiaret au centre-ouest.

Enfin dernier axe, la diversification des marchés et l’expansion de la SONATRACH, la Société National d’Hydrocarbures compte réaliser 15 % de son chiffre d’affaire à l’étranger à l’horizon 2015, expansion réalisée aussi par l’augmentation des capacités de transport et d’exportation, au travers notamment des deux projets de gazoducs reliant l’Algérie à l’Espagne et à l’Italie, également grâce à l’accélération de l’exploration, la SONATRACH vient d’ailleurs d’annoncer la découverte d’un 6ème gisement gazier depuis le début de l’année dans la région d’In Salah au sud du pays.

23:15 Publié dans Algérie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : algérie, pétrole, gaz, sonatrach, investissements algérie

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu