Avertir le modérateur

dimanche, 13 avril 2008

Issue heureuse pour le voilier Ponant

c4256db53fedbd8fac625408fc0cc727.jpgLa France souhaite la création d’une force internationale sous mandat des Nations Unies pour sécuriser les mers, c’est suite à l’épopée du Ponant, le voilier de croisière retenu en otage depuis une semaine avec 30 membres d’équipage à bord, issue sans incident, tout s’est bien terminé.


Il faut mobiliser la communauté internationale contre la piraterie en mer, en créant par exemple une force internationale sous mandat des Nations Unies, et qui assurerait la sécurité dans le détroit de Malaka entre l’Indonésie et la Malaisie mais aussi au large de la somalie, la France ce qui souhaite tirer les leçons de l’odyssée du Ponant, ce voilier de croisière retenu en otage pendant une semaine, tout s’est bien terminé pour les membres de l’équipage.

En effet tout s’est déroulé selon un scénario en 2 temps :

1-     la libération est intervenue hier en fin de matinée, au terme d’ultimes négociations radio entre les ravisseurs et la cellule de crise installée en France, une rançon de 2 millions de dollars aurait été versée par l’armateur, l’échange aurait eu lieu en pleine mer, après quoi les 30 membres d’équipage du voilier de luxe ont été libérés sains et saufs sans que le moindre coups de feu n’ait été tiré, ils se trouvent maintenant à bord d’une frégate de la marine française, la consigne était d’éviter toute intervention contre les ravisseurs jugés trop risquée pour la vie des otages, quant au versement de la rançon si le montant de 2 millions de dollars n’es toujours pas confirmé, hier le cher d’état-major des armées qu’aucun argent public n’a été versé, et qu’il revient à l’armateur de décider ou non de révéler la nature des négociations.

2-     La capture des preneurs d’otages, une fois donc la libération intervenue, un avion de surveillance contrôlait le déplacement des ravisseurs, arrivée à terre, le relais a été pris par les forces spéciales françaises qui depuis un hélicoptère ont pu stopper un véhicule tout terrain, à bord 6 hommes, la moitié du commando, ils retrouveront également la moitié de la rançon, les 6 ravisseurs ont été conduits à bord d’un navire de la marine et seront remis ensuite aux autorités judiciaires françaises. Cette intervention en territoire somalien s’est faite en accord total avec le gouvernement somaliens qui affirmait plutard que 3 personnes ont été tués dans l’assaut, une information formellement démentie par les militaires français.

Quant au voilier Ponant, il est actuellement contrôlé par les soldats français, et fait route en bonne escorte en direction de Djibouti.

00:14 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : France, Somalie, voilier Ponant

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

Commentaires

Rapelez vous de ce jour là! affaire borrel machin chouette, lorsque vous avez besoin de Djibouti vous savez vous mettre à 4 pattes!
vous me dégoutez!

Écrit par : Djiboutien | mardi, 15 avril 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu