Avertir le modérateur

mercredi, 02 avril 2008

Espagne, une guerre de l’eau très politique se profile

315ece8d14d8027ab7bab69a00f904de.jpgTrois années de suite da sécheresse en Espagne, de lourdes conséquences au nord de Barcelone, la catalogne souffre de pénurie, le gouvernement autonome catalan restreint très strictement la consommation d’eau tout en tentant d’acheter de l’eau à d’autres régions d’Espagne qui refusent, c’est une guerre de l’eau très politique qui se profile.

Sécheresse chronique et eau de plus en plus rare pour la 3ème année consécutive, les réserves en eau sont globalement insuffisantes dans une bonne partie de la zone méditerranéenne, au nord comme au sud, plusieurs pays ou régions vivent déjà au rythme de restrictions plus ou moins sévères, et par endroit le manque d’eau vire à la crise aigue.


C’est le cas notamment en Espagne de la catalogne, les réserves de la région de Barcelone baissent constamment depuis 3 ans, mais la solution trouvée par le gouvernement autonome « acheter de l’eau à d’autres provinces espagnoles » déclenche aujourd’hui une belle zizanie.

La crise est ouverte non seulement au sein de la catalogne, mais aussi entre cette région autonome et le pouvoir central à Madrid, et entre la catalogne le pouvoir central et les autres régions d’Espagne, bref, une situation compliquée pour gérer pourtant un problème aigu et qui touche cette année particulièrement le nord-est de la catalogne pourtant connue pour ses richesses hydriques, Barcelone 2ème ville d’Espagne par sa population capitale de la catalogne est la plus menacée avec des réserves en eau au rouge, Barcelone qui se heurte à une cascade de refus de l’approvisionner en eau, refus de la province voisine de Tarragone tout d’abord, refus également de la région sud d’Almeria, le but étant d’acheminer l’eau par bateau de ces deux régions mais aussi de France vers le port de Barcelone, cette dernière qui dénonce l’absence totale de solidarité, accusant également le pouvoir central Madrid de ne rien faire, le fameux plan hydrologique national qui proposait de pomper l’eau du fleuve de l’Èbre pour la redistribuer a été gelé par le PSOE au pouvoir, reste pour la catalogne à réfléchir aux moyens de réduire la consommation, depuis cette semaine et pour la première fois de sévères sanctions sont en vigueur pour punir tout gaspillage de l’eau, ça va de 30 euros l’amende pour le lavage de voitures à l’eau potable jusqu’à 3000 euros pour par exemple le remplissage des piscines ; réduire la consommation en attendant donc la pluie, ou encore la réalisation d’une grande station de dessalement d’eau de mer à Barcelone prévue en principe pour 2009.

19:06 Publié dans Environnement, Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Espagne, Sécheresse Espagne, Sécheresse Barcelone, Catalogne

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu