Avertir le modérateur

mercredi, 26 mars 2008

La Chine est sur le banc des accusés

752de8c72af38b6ddcc3878d64cde8ba.jpgLa Chine durci le ton face aux pressions internationales sur le Tibet, Pékin met en garde en particulier contre tout contact de haut niveau avec le Dalai Lama. Même si les Jeux Olympiques ne sont pas réellement menacés, la Chine ne peut pas se contenter de laisser passer l’orage car son image est sérieusement écornée.


Boycott des Jeux Olympique ou seulement de la cérémonie d’ouverture, manifestations, critiques, la Chine est sur le banc des accusés pour cause des répressions au Tibet. La menace du boycott du rendez-vous olympique ne parait pas vraiment sérieuse, la plupart des états et les sportifs eux-mêmes sont tout à fait contre, mais la campagne de pression existe elle belle et bien. La Chine hausse le ton aujourd’hui, elle accuse les medias internationaux de déformer la réalité au Tibet, et surtout elle tente d’empêcher tout contact de haut niveau avec le Dalai Lama, on sait le 1er ministre britannique par exemple envisage de le recevoir, Nicolas Sarkozy lui ne l’exclue pas, le Dalai Lama est attendu en France le mois d’août pendant les jeux olympiques ; en outre pour tenter de redorer son image, la Chine organise aujourd’hui un voyage de presse au Tibet, 3 jours pour une dizaine de journalistes étrangers mais tout accès libre à la province reste interdit. Des réactions marquées donc, est ce à dire alors que la Chine a vraiment quelque chose à redouter de ces pressions ?

17:20 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Chine, Tibet, Dalai Lama, Jeux Olympiques, Nicolas Sarkozy

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu