Avertir le modérateur

vendredi, 07 mars 2008

L’euro est toujours au plus haut face au dollar

c8e0f21a41f7894205d595703d76d90a.jpgDes records sur le marché d’échange, l’euro est toujours au plus haut, il vient de dépasser les 1,54 dollars d’autant que la Banque centrale européenne n’a pas bougé hier, et en Europe syndicats et patronats commencent eux à se plaindre de cette menée trop forte pour la compétitivité.

 


Des records qui succèdent aux records sur les marchés, coté change l’euro n’a jamais été si haut face au dollar, ce matin il a allègrement dépassé les 1,54 dollars après la décision de la banque centrale européenne de ne pas baisser ses taux directeurs, ce qui en résumé rend la monnaie européenne très attractive aux yeux des investisseurs, le problème c’est qu’en Europe de plus en plus des voix s’élèvent contre cette monnaie qui peut être trop forte pour la bonne santé des entreprises.

L’euro donc affiche un nouveau record historique face au dollars américain et cela fait peur à tout le monde, syndicats et patronats européens ont d’ailleurs uni leurs voix pour s’en alarmer, et c’est suffisamment rare que pour le souligner, cela dit, ils divergent sur ce que la banque centrale européenne devrait en tirer comme conclusion, si la confédération européenne des syndicats l’appelle à baisser ses taux directeurs, l’organisation patronale européenne elle ne le fait pas, pourtant le patron des patrons européens le français Ernest-Antoine Seillière a bien fait savoir qu’il jugeait cette hausse constante de l’euro belle et bien alarmante, il appelle d’ailleurs les 27 qui se réunissent la semaine prochaine à Bruxelles à se saisir de la question. Il n’est pas crédible pour les responsables européens de demander aux Etats-Unis de faire quelque chose à propos de la valeur du dollars si de son coté la banque centrale européenne souhaite un dollar faible en maintenant les taux d’intérêts européens bien au dessus de ceux en vigueur aux Etats-Unis, estiment d’autre part les syndicats européens, bref  un euro fort cela handicape les pays fortement dépendants de leurs exportations, ils deviennent forcement moins compétitifs face au dollar, ce qui pèse sur les dynamiques d’emplois et de salaires ; de là, à réagir politiquement, il y a cependant un monde puisque ceci repose toute la question maintes fois débattue, Faut-t-il oui ou non un contrôle politique de la gestion de la banque centrale européenne où l’actuelle  est totale independance ?

Pendant que l’on en débat encore, l’Europe souffre de la trop bonne santé de ses billets.

Commentaires

Un euro fort cela permet au moins aux pays qui en ont d’atténuer la facture pétrolière qui flambe chaque jour avec un baril qui vient de dépasser les 105 dollars.
Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Écrit par : Eco | vendredi, 07 mars 2008

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu