Avertir le modérateur

mardi, 26 février 2008

Espagne/Elections législatives : Zapatero vs Rajoy, échanges assez vifs entre les 2 hommes

8754694abf40066e227c049d2762efc8.jpgLe face à face que toute l’Espagne attendait à 12 jours des élections législatives, le chef du gouvernement Zapatero affrontait à la télévision le chef de l’opposition Rajoy, les deux prétendants à la présidence du gouvernement espagnole, débat tendu, échange vif notamment sur l’immigration et l’ETA.

Difficile d’échapper à l’exercice avant certaines élections majeures, le débat télévisé celui d’hier à Madrid opposait les deux prétendants à la présidence du gouvernement en Espagne, l’actuel chef du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero face au chef de l’opposition à la tête du parti populaire le PP Mariano Rajoy, un débat intense, tendu et dont l’actuel 1er ministre semble être sorti vainqueur.


Les jeux ne sont pas faits c’est sur d’après les sondages avec une légère avance que José Luis Rodrigez Zapatero l’emporte dans cette 1ère manche, les espagnoles pour leur part n’auront été ni déçus ni surpris, ils connaissent bien désormais depuis 4 ans les rouages de cette politique d’affrontement et de crispation. Les deux hommes face à face cette une première, 13 millions de téléspectateurs ont suivi le duel télévisé, Mariano Rajoy et José Luis Rodríguez Zapatero ne s’apprécient guère et défendent une conception de gouvernance totalement opposée, le chef de l’opposition a attaqué pour la situation économique en reprochant à l’actuel 1er ministre de ne pas voir venir la crise et de ne pas avoir pris une seule mesure pour éviter la hausse des prix, pour sa part José Luis Rodríguez Zapatero s’est appuyé sur la bonne tenu de l’économie espagnole dans un contexte de décélération mondiale. c’est sur le thème de l’immigration que le chef de l’opposition a été le plus critique, Mariano Rajoy a dénoncé les excès des mesures de régularisations des immigrés prises en 2004, du laxisme en matière de contrôle du flux migratoire « c’est une avalanche » a-t-il attaqué « vous n’avez que compliqué les choses en provoquant un effet d’appel », le chef de l’opposition a particulièrement insisté sur ses propositions comme la mise en place d’un contrat d’intégration un certificat de bonne conduite pour les étrangers ; La réplique de José Luis Rodríguez Zapatero a été sanglante « vous avez été ministre de l’intérieur » a-t-il dit à Mariano Rajoy « 1 millions d’illégaux sont entrés dans le pays parce que vos ne contrôliez pas les frontières, vous avez fait 5 régularisations, pour notre part nous avons exigé un contrat de travail, nous avons négocier avec les entreprises et les syndicats ».

Les échanges assez vifs se sont poursuivis sur le thème du terrorisme, Mariano Rajoy reprochant à José Luis Rodríguez Zapatero d’avoir voulu et engager un processus de négociation avec ETA.

Sur la politique étrangère les 2 hommes seront plus brefs « moi c’est Sarkozy et Merkel » dira Mariano Rajoy « vous c’est  Chavez et Castro », José Luis Rodríguez Zapatero encaisse et rétorque sur la politique de l’ex gouvernement de José Maria Aznar. Au bout du compte, plus de reproches, d’attaques ou de propositions, le 2ème round aura lieu lundi prochain.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu