Avertir le modérateur

vendredi, 22 février 2008

Réaction de l’occident après les incidents de Belgrade

9ee4d23e86d45afc6ae97110a1b67deb.jpgLes réactions n’ont pas tardé, à commencer par celle des Etats-Unis, Washington qui a lancé une très sévère mise en garde à la Serbie.

Les Etats-Unis tiennent directement pour responsable le gouvernement Serbe de la sécurité de leur ambassade et de son personnel, le contact a été pris dès hier soir avec le chef de la diplomatie serbe pour lui signifier que la sécurité autour du bâtiment était totalement insuffisante. Un peu plus tard, le conseil de sécurité des Nations Unies et l’Union Européenne se sont joints à ces condamnations, les 27 allant jusqu’à geler les négociations


en cours sur un accord d’association entre la Serbie et l’UE, de quoi mettre le 1er ministre serbe dans une position délicate, favorable à un rapprochement avec l’UE, il a rappelé hier devant les manifestants réunis à Belgrade que la Serbie ne reconnaîtrait jamais l’indépendance du Kosovo, et ce matin il condamne à son tour les violences en précisant qu’elles nuisent aux efforts de la Serbie pour s’opposer justement à cette indépendance.

Quant à Moscou, la plus fidèle alliée à Belgrade dans ce dossier, renvoie les occidentaux à leurs responsabilités tout en condamnant les violences d’hier et menace dans le même temps d’utiliser la force si l’Union Européenne adopte une position unie ou bien si l’OTAN sortait de son mandat au Kosovo.

16:29 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Kosovo, independance du Kosovo, Serbie, Belgrade, Etats-Unis, Moscou, Union Européenne

Pour recevoir les mises à jour, saisir votre email

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu